Parrainage d'orphelins

Un orphelin est un enfant dont l’un ou les deux parents sont décédés, on estime que sur 132 millions d’orphelins vivant dans les pays en développement, 13 millions ont perdu leurs deux parents.

L’enfant est seul dans un monde d’adultes. Les orphelins sont victimes de violations graves de leurs droits :

  • Accès à l’alimentation, l’orphelin n’a pas les moyens de se nourrir sainement.
  • Accès au logement, sans structure familiale, les enfants sont souvent obligés de vivre dans la rue
  • Accès à la santé et à l’éducation, est rarement une priorité pour ses enfants qui doivent tout simplement survivent.

Dans nos différents pays d’interventions nous avons opté pour un parrainage annuel et non par mois ce qui garanti :

  1. Une stabilité pour l’enfant
  2. Un plus grand nombre de personnes puissent participer
  3. ceux qui ne peuvent s’engager financièrement sur une année complète, puissent tout de même participer.

Ainsi, insha Allah, chacun aura la récompense du fameux hadith du Prophète -aleyhi salat wa salam- qui dit  :

« Moi et celui qui prend un orphelin en charge seront comme ceci au Paradis. » ; et il rejoignit l’index et le majeur. » [Al Bukhârî et Muslim]

Pour la prise en charge  de 77 orphelins nous avons donc besoin de 40560€ annuellement pour une prise en charge complète  (nourriture, habillement, scolarité, soins médicaux etc).

Cela correspond à 45€ par mois et par enfant ou 540€ l’année par enfant.

Pour vos dons par virement bancaire et par chèque :

Chèque à l’ordre de:

Nouvelle optique

Adresse : 39 Boulevard de la Muette – 95140 Garges Les Gonesse

Virement Bancaire :

NOM :  Nouvelle Optique
IBAN :FR7610278060570002052270130
BIC : CMCIFR2A

Facebook

La mère de Sa’d bn ‘Ubâdah radiya-llâhu ‘anhu décéda et il dit :

« Ô Messager d’Allâh ! ma mère est décédée. Puis-je faire une aumône en son nom ? »

Il dit sallâ-llâhu ‘alayhi wa sallama :

« Oui. »

Il dit :

« Quelle est l’aumône la plus méritoire ? »

Il dit sallâ-llâhu ‘alayhi wa sallama :

« Donner à boire de l’eau. »

Al-Hasan dit :

« Et il se trouve à Médine l’abreuvoir de Sa’d. ».

Sahîh an-nasâ î, n°3668

Nouvelle Optique
MENU NOUVELLE OPTIQUE